plaque immatriculation pas cher

Comment changer sa plaque d’immatriculation à moindre coût ?

De nombreuses personnes sont de plus en plus prêtes à dépenser pour faire changer plaque d’immatriculation de leur véhicule. Soumise notamment aux intempéries, celle-ci peut en effet être à changer. Elle doit aussi être changée si le contenu est illisible. Mais comment changer sa plaque d’immatriculation à moindre coût ? 

Quelles sont les réglementations pour changer une plaque d’immatriculation ? 

Qu’il s’agisse d’une plaque immatriculation pas cher plexi ou alu, il est impératif de connaître d’abord certaines règles avant d’envisager changer plaque d’immatriculation. En effet, le marché de la vente de plaques d’immatriculation est réglementé. Par exemple, un véhicule doit nécessairement avoir deux plaques : une à l’avant et une à l’arrière.

Si votre plaque d’immatriculation n’est pas aux normes et conforme à la réglementation en vigueur, vous risquez une amende. Celle-ci peut aller jusqu’à 375 € par plaque. Afin d’éviter d’être sanctionné, voici quelques éléments que vous devez respecter :

  • la plaque d’immatriculation commence par le symbole européen « F » sur fond bleu ;
  • la plaque doit être lisible et fabriquée par un professionnel ;
  • respecter les dimensions qui sont généralement différentes en fonction du type de véhicule ;
  • la pose d’adhésifs sur l’identifiant territorial est verbalisable et interdite.

De plus, le logo territorial doit notamment être identique à l’avant et à l’arrière.

plaque immatriculation pas cher

Quelles sont les étapes pour changer une plaque d’immatriculation ?

Vous pouvez bien évidemment changer plaque d’immatriculation vous-même. Cela vous permettra surtout d’économiser quelques euros. Vous devez toutefois vous équiper de certains matériaux incontournables. Il s’agit notamment d’une perceuse, d’une pince à riveter, des rivets et bien évidemment vos nouvelles plaques d’immatriculation.

Étape 1

À l’aide de la perceuse, percez légèrement le trou du rivet de l’ancienne plaque d’immatriculation pour la démonter du véhicule. Il devrait sauter et libérer l’emplacement. Si cela ne se produit, appuyer un peu plus. La plaque peut ainsi s’enlever une fois libérée de ses rivets. Dans tous les cas, il faut faire attention à ne pas agrandir le trou prévu pour passer les rivets avec la perceuse. Profitez ensuite pour nettoyer le support avec un chiffon où vous devez poser la nouvelle plaque.

Étape 2

Une fois les rivets enlevés, essayez d’insérer avec les doigts les nouveaux rivets avant de procéder au montage final de la nouvelle plaque. Repérez ensuite les emplacements de fixation à percer sur les nouvelles plaques. Pour ce faire, utilisez votre ancienne plaque comme gabarit pour marquer au crayon les emplacements des trous.

Étape 3 

Percez avec un foret de diamètre suffisant un premier trou à droite de la nouvelle plaque d’immatriculation et répétez cette même opération sur le côté. Assurez-vous que le nouveau rivet puisse passer dedans. Placez ensuite la nouvelle plaque sur le support de la plaque prévu, puis passez les rivets à travers tout en contrôlant qu’elle soit bien droite.

Étape 4

Insérez un rivet dans chaque trou pré-percé. Munissez-vous de la pince à rivet et pincez (plusieurs fois seront sûrement nécessaires) jusqu’à entendre un « clac ». Cela signifie que le rivet est correctement en place. Votre nouvelle plaque est solidement fixée. Procédez de la même manière si vous devez monter une deuxième plaque.

En somme, si vous effectuez le changement chez un professionnel, le coût peut aller de 10 à 20 € selon le modèle. Certainement, plus le modèle est grand, plus le prix va augmenter. Ce dernier va aussi dépendre de la matière première.